20/06/2013

Test : The Last of Us (PS3)

Test.jpg

the-last-of-us.jpg
Développeur : Naugthy Dog

Editeur : SCEE

Distributeur : SCEE

Genre : Action/Survie

Date de sortie : Le 14 juin 2013 (Europe)

 

Après le succès bien mérité des Uncharted, le studio Naugthy Dog nous propose une toute nouvelle aventure (cette fois-ci plus sombre) sur PlayStation 3. En avant vers un nouveau succès ?

2599835048.jpg
The last of us nous emmène dans un mode anéanti par un fléau des temps modernes. ! Le cordyceps (champignons parasites), qui modifie le comportement des personnes contaminées par un excès d’agressivité et par des transformations physiques, s’est répandu sur terre. Vingt ans après l'effondrement de la civilisation suite à cette pandémie, la nature reprend ses droits sur les villes désertes, la population infectée évolue en toute liberté et les personnes qui ont eu la chance de ne pas être contaminées s’entretuent pour la nourriture, les armes et tout ce sur quoi ils peuvent mettre la main, dans le seul espoir de survivre !

joel-street.jpg outskirts-approach.jpg Ellie-checks-dead-body.jpg

Vous incarnez Joël, un survivant endurci, qui a pour mission de faire sortir Ellie, une adolescente de 14 ans, d’une zone de quarantaine militaire. Bien évidemment, tout ne se passe pas comme prévu et donc ce petit voyage va vite se transformer en un véritable périple à travers les États-Unis.
Durant ce fameux périple, vous allez rencontrer différents ennemis :

  • Les infectés, à des différents stades de transformations ! Vous trouverez par exemple : les coureurs (rapides), Les Rôdeurs(ont des caractéristiques semblables aux coureurs et aux claqueurs), Les Claqueurs (aveugles mais avec une très bonne ouïe), les colosses (très résistants).Le dernier stade de l’infection, est la mort de l’hôte avec libérations de spores infectieuse.
  • Et bien sûr des personnes non infectées viendront également vous bloquer la route.

Vous l’aurez compris, le chemin ne sera pas de tout repos, c'est pourquoi diverses armes (pistolet, fusil de chasse, fusil à pompe, arc a flèche, …) seront à découvrir durant votre voyage. Il vous sera également possible de créer des trousses de soin ainsi que certaines armes (surin, bombe, fumigène et cocktail molotov) ; mais pour cela, il vous faudra trouver (dans une armoire, une allée, sur une table, …) les éléments nécessaires à leur réalisation ! En plus de ces éléments, vous trouverez également des pièces et d’autres chose afin d’améliorer votre petit arsenal et les compétences de votre personnage (plus de vie, stabilité de l’arme, etc.).

Joel-uses-weapon-as-plank.jpg infected-ambush.jpg Joel-looks-at-corpse.jpg

En plus de l’histoire principale, un mode multijoueurs (en ligne jusqu’à 8) est aussi présent.
Deux styles de jeux disponibles :

  • Affrontement de deux factions (les lucioles et les chasseurs) en deux équipes de quatre, avec vingt morts Max (par équipes) autorisé durant la manche et objets ramassés toujours présents après la mort. Le but des affrontements (qui s’effectue sur 12 semaines/84 manches) est d’avoir un maximum de survivant dans votre clan (petite carte avec des points représentent des personnes) via les provisions collectées sur vos ennemis.
  • Affrontement (en 7 manches) de deux factions en mode « survivors » avec mort permanente et objets ramassés perdus.

lobby-looking-down.jpg basement-ellie-running.jpg joel-lobby.jpg

The last of us possède une très bonne jouabilité, avec une prise en main quasi immédiate. Par exemple : Le changement d’arme s’effectue via les touche directionnelles (plus la croix si l’arme se trouve dans le sac), L1 pour visée et R1 pour tirer, carré pour attaquer, etc . Voici une commande fort sympathique : il s’agit du mode écoute qui permet de visualiser les silhouettes des ennemis (un peu bruyants) à travers les murs, via une pression sur R2. Attention tout même ! ici pas question de foncée tête baissée, discrétion et attaque surprise recommandée, au vu du nombre limitées de munitions et de la dangerosité des ennemis.

Graphiquement ; Naugthy Dog a vraiment réalisé un travail formidable ! La grande variété d’environnement, les effets d’ombres et de lumières ainsi que la réalisation des personnages sont réellement  à couper le souffle ! Je peux vous dire sans trop me tromper que la PlayStation 3 a été exploitée à la perfection !

De plus le jeu bénéficie également d’une très bonne bande-son ! Des musiques magnifiques et agréables, des effets sonores très bien adaptés et des voix françaises (sous-titre disponible). Tout ce qu’il faut pour nous plonger correctement dans cette ambiance si particulière.


Conclusion :

The last of us a bénéficié d’une excellente réalisation et possède un scénario plus que prenant ! Personnellement, je n’ai rencontré qu’un problème de sauvegarde (réglé le soir même par Naugthy Dog). Aussi non,  je n’ai pas pu quitter le jeu de tout le week-end (17H45 en trois jours) tellement je souhaitais découvrir la fin de cette dangereuse et magnifique aventure. Je ne peux que vous le conseiller !

[19.5/20]

19:02 Publié dans Test | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the, last, of, us, sony, dog | | | |

Les commentaires sont fermés.